Rendez-vous

Ils ont rendez-vous. Ils le savent. Les épis verts, très verts, puis jaunes. Ces tiges qui ont bu, beaucoup, et qui se montrent desséchées en Octobre. Tous et toutes les autres y sont passés. Les gros engins rôdent. Des « convois agricoles » qui se dandinent sur les départementales. Leurs chauffeurs haut-perchés dominant le monde et les terres. Là, quelques parcelles demeurent encore le cheveu ébouriffé, la … Continuer de lire Rendez-vous

Lado izquierdo, muro a la izquierda en Rekalde.

Son dos. Dos muros a la izquierda que duermen pies con cabeza, barrio de Rekalde en Bilbao. Cubiertos por el viaducto. Como un tejado. Un tejado con el que se carga a cuestas. Por encima de los deportes de pelota.   Dos murallas resguardadas. En un barrio renovado en 1982. Un barrio recubierto, que no teme que el cielo se le eche encima. Un barrio … Continuer de lire Lado izquierdo, muro a la izquierda en Rekalde.

La claquette

C’était un jour d’été. De grosse chaleur. Dés le matin, de l’air chaud par les fenêtres ouvertes. Une bouche d’aération qui réchauffait l’atmosphère. De l’air chaud, comme peut en émettre une terre qui transpire. Ce qui aurait pu être un bon signe. Mais, la Terre respirait faiblement. Et cette chaleur qui soufflait depuis le dehors. Il s’était assis sur le canapé convertible. Qui ne convertissait … Continuer de lire La claquette

P…..de mai

Et ça traîne, en longueur. Avec des pauses en milieu de semaine. Des dates, des fêtes qu’on sait plus à la fin, s’il faut s’en réjouir ou pas…Des incitations à battre le pavé. Mais le pavé se fait rare. Versatile même. Lancé désormais par le policier ! Du soleil. Un faux air de dilettante. Des lunettes de soleil. Du chapeau, des vêtements légers. Le sprint … Continuer de lire P…..de mai

…la pluie

J’aime plus la pluie qui s’enfuit. Enfin, non, si, j’aime la pluie. Mais elle me fait faux-bond. Les gouttes ne tournent plus rond. Drue, plutôt, la pluie. Mais spasmodique. Sans consistance, vraiment. En réaction. Pas dans l’agir. Je voudrais une pluie qui dure. Ruisselant, dégoulinant. La goutte qui traverse, insidieusement, dans la région du cou. L’humidité qui cause une petite tâche rouge, de froideur assassine. … Continuer de lire …la pluie

Défilé

Je me défile. Pas de muguet, pas de manifestation. Même pas d’humeur. Sensible à la cause des gilets jaunes, hostile à ceux qui vont avec le courant réactionnaire. Le rassemblement syndical, prés de la Nive ce matin, ne m’a pas attiré. Je suis passé. Je n’ai pas envie de battre le pavé avec des gens qui voient l’âge de la retraite reculer, sans sourciller, avec … Continuer de lire Défilé

Foire

Je suis allé à la Foire au jambon. C’est un joli pays. Avec des  maisons colorées. Plutôt élancées. Tout le contraire des morphotypes locaux, en somme. Surtout à l’intérieur des terres. Les couleurs majoritaires, sont le rouge et le vert. C’est moins bien que sur le quai Chaho, je trouve. Parce que l’on a autant d’esprit que d’appétit, à Bayonne, on a écrit sur les … Continuer de lire Foire

Cathédrale et cie…

Si j’avais du pognon, Je créerais une fondation. Le fondement serait de récupérer La plupart des sous distribués. Je finirais par décider De ce qui est bon, beau, De bon goût et de mauvais Comme il me plairait. Je bénéficierais – combien j’aime ce mot !!!- D’indulgences, à plusieurs étages. Dans l’opinion publique -« la volaille qui fait l’opinion »- Ou ma générosité intéressée, ferait dégouliner les … Continuer de lire Cathédrale et cie…

Bayonne, Biarritz le 28 ème jour

Bayonne, 77 points, quatrième au classement. Biarritz, 65 points, neuvième au classement. Les chiffres sont là. Quelques jours aprés le titre de champion du monde du Pays Basque, fêté, proclamé. Quelques jours aprés l’insupportable défaite, devant quinze mille personnes à Jean Dauger. Une deuxième vague Biarotte, aprés la première vers Aguilera. Des irréductibles suiveurs Rouges et Blancs, fiers, criant leur joie. La foule Bayonnaise, muette, … Continuer de lire Bayonne, Biarritz le 28 ème jour

Ode verte

Pas de cadavre dans les placards, ici. Non. Une dépouille qui demeure, dans un équilibre précaire. Pas question de se baigner. Pas encore. Il fait beau. Les verts sont un peu plus éclatants. Ils font mine de célébrer le soleil, mais ils ont un coin de pluie, un ciel gris qui peuple leurs esprits. Il va pleuvoir. Ce n’est plus qu’une question d’heures. Les couleurs … Continuer de lire Ode verte

Bayonne, Biarritz, aprés le match

  Des glycines. En montant vers Jean Dauger. Une jolie journée d’avril. Qui n’a même pas tenu à un fil. Des Bayonnais braillant avant, bâillonnés pendant. Des Biarrots discrets, l’Indien mis à part. Des tours de Jean Dauger, debout sur le plateau du camion, avec une sono très forte. Une mascotte à quai. Pottoka, seul maître à bord, fêté dés son arrivée, comme il se … Continuer de lire Bayonne, Biarritz, aprés le match

Bayonne Biarritz : le match (2)

Bayonne a arraché un point. Un point de bonus défensif. Pour avoir perdu par un écart de cinq points. Ouf ! L’issue de ce match ne connut jamais aucun doute. Même au plus fort de leur poussée, emmenés par un capitaine Battut, exemplaire, Van Jill rattrapant Ximun Lucu, pour un essai à venir. Même en donnant tout, l’aviron Bayonnais n’arrivait qu’à grand peine à toucher … Continuer de lire Bayonne Biarritz : le match (2)

Bayonne, Biarritz : le match (1)

Il y en eut un. Un vrai, un beau. Avec des réussites et un succès indiscutable des Biarrots. Des défaillances, aussi. Dommage que le match ait eu lieu à Aguilera…Ah, c’était Jean Dauger ?!… Alors les Bayonnais en sont restés au jeudi d’antan. Le jour de congés des enfants. Les enfants. Ils étaient bien les seuls à s’agiter en tribune. « Tais-toi, parce que lui il … Continuer de lire Bayonne, Biarritz : le match (1)