La claquette

C’était un jour d’été. De grosse chaleur. Dés le matin, de l’air chaud par les fenêtres ouvertes. Une bouche d’aération qui réchauffait l’atmosphère. De l’air chaud, comme peut en émettre une terre qui transpire. Ce qui aurait pu être un bon signe. Mais, la Terre respirait faiblement. Et cette chaleur qui soufflait depuis le dehors. Il s’était assis sur le canapé convertible. Qui ne convertissait … Continuer de lire La claquette

Souffleuse et coquille

Saint- Palais. Les chemins de Saint-Jacques qui se rejoignent. Le bel espace, le très bel espace « Chemins Bideak ». Au commencement de la route de Gibraltar. Toute une incitation en un mot. Une destination. De nouveaux horizons. La souffleuse sévit, ce matin encore. Faut dire que l’esthétique est conforme à celle des pèlerins. Un équipement, comme un sac à dos, un voyage Place du Général de … Continuer de lire Souffleuse et coquille

J’écris pas peu…

Faut pas croire. J’écris. Oui. Mais je montre pas tout. Sinon, on va me piquer mes mots. Et là…Donc j’écris caché. J’écris couché. J’écris assis. J’écris. Pas avec une craie qui crisse. Et provoque des frissons, comme si l’on m’ôtait l’épiderme. J’écris. Sans encre. Sans ratures. Je ne vaux même plus quelque gifle perdue, lorsqu’à ces surcharges s’ajoutaient des tâches d’encre. Ces gifles, qui venaient … Continuer de lire J’écris pas peu…

Sommeil. Sommeil. SOMMEIL…

Sur une chaîne de radio nationale. Les questions de Nicolas Demorand qui appuie sur des syllabes, comme un commentateur sportif. Une mode pénible de plus. Des questions à Stanislas Dehaene; chercheur en neurosciences cognitives. Pour un peu, on oublierait l’essentiel. Immédiatement évoqué par le chercheur. Les enfants doivent dormir. Les humains doivent dormir. Leur cerveau en a fondamentalement besoin. Pour être « meilleur ». Pour continuer de … Continuer de lire Sommeil. Sommeil. SOMMEIL…

Les escaliers (2)

Une quête de patience. Des rencontres avec des dames « d’un certain âge ». Des personnes qui appréciaient sa compagnie, son sourire gracieux, son respect des convenances, son élégance. Tenir la porte, en attendant le passage. Offrir l’abri du parapluie, son bras pour cheminer voire. Mais très rarement. S’enquérir de la santé de quelques voisines, proposer de rapporter quelques produits frais du marché. Mais à dose homéopathique. … Continuer de lire Les escaliers (2)

Les escaliers (1)

Comment c’était venu ?…Oui, comment ? Presque naturellement en fait. Au gré des habitations. Le bonheur des immeubles, du collectif. Une tendance à se donner un peu de peine, aussi. Des pas à accomplir, un peu de phobie dans l’ascenseur. Une autre envie de découvrir le monde. Une tendance à fureter. L’utilisation de la cage d’escalier. Une vraie aubaine. Des odeurs, des cris parfois, des … Continuer de lire Les escaliers (1)

Premier mois en « -bre »

C’est parti. Une rentrée scolaire. A faire. Avec un cartable, que l’on ne nomme plus ainsi. Des affaires, belles, neuves. Des listes dont les parents s’emparent, pour rentrer, eux aussi, dés août, en supermarché. Une rentrée scolaire que je ne voudrais pas faire. Plus tard, sans doute, quand mes mains trembleront, et que mes cannes maigrichonnes me supporteront capricieusement, y repenserai-je avec le sourire…Plus tard. … Continuer de lire Premier mois en « -bre »

Parité bien ordonnée…

Ainsi, dans un mimétisme confondant, le Biarritz Olympique a, lui aussi, réalisé un match « nul ». Un match de jeudi, venant aprés le match du dimanche. Vingt-huit points, deux fois à Jean Dauger, trente-trois points deux fois à Aguilera. Les Biarrots n’ont pas marqué les derniers, ils ont plutôt concédé ce que les Bayonnais avaient arraché. Pour le reste, le temps nous éclairera. Comme il se … Continuer de lire Parité bien ordonnée…

« Hulot » à Saint-Palais…

Ils sont trois. Deux hommes et une femme. La soixantaine franchie et largement dépassée. Corpulents les trois. Du surpoids, comme on dit. Les hommes ont choisi une petit blanc, pour soutenir leurs paroles. La dame a pris un café. Elle opine. Répond plus tard à un quatrième individu qui s’exprime en Basque…Les messieurs sont en pantalon court. Celui de droite, à côté de la dame, … Continuer de lire « Hulot » à Saint-Palais…

Artiste de rue

Le petit bonhomme vert. Le pictogramme sous le feu de signalisation, allées Boufflers à Bayonne. Ce petit dessin programmé à distance. Cette poignée de secondes, de répit pour les piétons. Cette pause pour les automobilistes. Une mesure pour donner sa pleine mesure. Ce dessin coloré, sans conscience ni états d’âme, commande l’artiste. Celle-ci porte un tee-shirt noir  » moving in the wind ». Le « wind » aujourd’hui, … Continuer de lire Artiste de rue

« When the Saints go marching in »…à Jean Dauger

Nous sommes à la soixante-dixième minute. La fin approche. D’un beau match de rugby, disputé. Les préfectoraux landais ne veulent pas céder, mais Bayonne ne veut pas perdre. Les jaune et noir défendent superbement. Agressifs, en ligne, venant chercher haut les Basques. Alors le public de Jean Dauger, qui vibre et veut vibrer encore, soutient son équipe  à pleins poumons. L’arbitrage aussi. Pour ne pas … Continuer de lire « When the Saints go marching in »…à Jean Dauger